Second

Journée de l’Enfant Africain 2019 dans les Collines

02 juil. 2019
SOS Village d’enfants et un réseau d’ONG intervenant dans la protection des enfants plaident en faveur de l’élaboration de plans de contingence dans toutes les communes du département des collines dans le cadre de la Journée de l’Enfant Africain (JEA) le dimanche 16 juin 2019.


Le dimanche 16 juin 2019, enfants, parents, autorités administratives, ONG intervenant dans la protection de l’enfant et curieux des six communes du département des collines, se sont réunis dans la salle de conférence de l’hôtel JECO à Dassa-Zoumè pour célébrer la 29ème Journée de l’Enfant Africain.  Cette année le thème est : L’action humanitaire en Afrique, les droits de l’enfant d’abord

À l’entame de la célébration, le groupe folklorique des enfants a produit un ballet d’ouverture, du folklore traditionnel toba. À travers leur prestation, ces bouts de choux ont demandé aux adultes de protéger les enfants et aussi invité leurs paires à travailler à l’école afin d’assurer leur avenir. A leur suite, la première autorité de la commune de Dassa, le maire FAGNON Kotchami Nicaise remerciera le gouvernement pour la loi de limitation des grèves, les cantines dans les écoles, le recrutement d’enseignants. Il n’oublia pas également de remercier les ONG intervenant dans la protection des enfants. Enfin, il a plaidé pour un accès au TICs des enfants de sa commune qui sont marginalisés. Il termina ses propos en disant : « les enfants je vous invite à bien travailler en classe. ». L’assistance se délectera ensuite d’une fenêtre culturelle.




Pour coller à l’actualité, M Alexis BOTON en service à la direction départementale des affaires sociales et de la microfinance, a donné une communication sur le thème de l’année. Il commença par une clarification conceptuelle des termes actions humanitaire, droits de l’enfant. Il a aussi parlé des situations de crises et catastrophes et des articles du code de l’enfant qui encadrent toutes interventions. Le Représentant résidant de Plan International représentant les organisations de la société civile M karl Frédéric Paul a pris la parole pour étaler les actions de protection et promis plus de respect des droits des enfants dans toutes les actions. Il a passé le témoin à Mlle Dossou Anne du village d’enfants SOS Dassa-Zoumè, représentant les enfants du Département des Collines : « Sur les six communes que compte notre département, trois (03) disposent d’un plan de contingence élaboré depuis 2012 et actualisé chaque année. Je voudrais, du haut de cette tribune, remercier et féliciter les Maires du département des Collines pour cet exploit. Cependant, le problème est qu’il n’existe pas de réponses préalablement conçues, à mettre en œuvre très rapidement, pour secourir, soutenir et soulager, les communautés et surtout les enfants en cas de sinistre ou de catastrophes naturelles dans 50% des communes du département des Collines. Les catastrophes ne préviennent pas. C’est pourquoi nos communes devraient avoir des plans de contingence sensibles aux droits des enfants. Nous sommes convaincus qu’en participant à l’élaboration des plans de contingence à travers nos représentants, nous aurons l’occasion de connaître et d’anticiper sur les problèmes qui se posent dans nos communautés et nous préparer à apporter des réponses de plus en plus adaptées au fur et à mesure que nous allons grandir et mûrir » a –elle souligné dans son discours.

En guise de clôture le préfet des département, M. Firmin KOUTON a fait la promesse que le Conseil Exécutif Départemental des Enfants participera à l’élaboration des plans de contingences. Il a aussi étalé les actions du gouvernement en matière de protection et de bien-être des enfants.

SITES D'IMPLANTATION

Nos programmes à Abomey-Calavi, Dassa-Zoumé et Natitingou au Bénin permettent de réaliser les droits de milliers d’enfants. SOS Villages d'Enfants Bénin est membre de SOS Villages d'Enfants International  qui est actif dans 133 pays et territoires dans le monde.